L’identité bretonne

L’identité bretonne

4ème de couverture

Jean-Marie Plonéis

Éditions du Félin

2-86645-212-7

L’origine des noms de personnes

Le nom n’est pas une simple étiquette, c’est un « texte », le plus bref qui soit, qui décrit une personne. Ce faisant, il situe nos origines. Celles d’une région, d’une société, d’une culture. À chacun, il rappelle une histoire lointaine, oubliée, mais qui est son histoire.

Outre ce qu’il signifie ou ce qu’il recouvre, le nom invite à se souvenir d’une appartenance à une communauté. C’est un signe qui invite au rapprochement. Et cela est encore plus vrai lorsqu’il s’agit d’une province telle la Bretagne dont les habitants ont été unis par une forte empreinte historique.

L’extraordinaire diversité des noms de lieux et de personnes en Bretagne étonne toujours ceux qui, pour la première fois, les découvrent. Cette diversité est d’autant plus complexe qu’elle est aussi faite d’un éventail de variantes, reflets de nos parlers, et d’une grammaire celtique particulièrement originale.

L’origine de ces noms puise à des sources fort diverses : les couleurs, les métaux, les fonctions, les hiérarchies, les métiers, les qualités et les défaut, les références au monde animal ou végétal, l’habitat, etc.

Auteur de deux ouvrages sur la toponymie celtique, Jean-Marie Plonéis a conçu ce troisième volume avec le souci d’intéresser les spécialistes qui y verront un ouvrage de référence, mais surtout le public très vaste des Bretons qui s’intéressent à leur identité. À la fin de l’ouvrage, une liste alphabétique des noms permettra à chacun de se reporter au chapitre qui le concerne.

Jean-Marie Plonéis, originaire de l’Arrée, est docteur ès lettres. Il travaille depuis de nombreuses années sur le domaine celtique dans le cadre du CRBC (Centre de recherche bretonne et celtique), unité associée au CNRS.