L'Écosse Vieille Nation, Jeune État

L'Écosse Vieille Nation, Jeune État

4ème de couverture

Jacques LERUEZ

Éditions Armeline

2-910878-10-4

22€87

En France, dans le grand public, l'Écosse n'est évoquée comme nation, au même titre que l'Angleterre et que l'Irlande, qu'à l'époque du Tournoi de rugby, dit des "six nations"; mais, le reste du temps, elle apparaît plutôt comme une lointaine province, certes un peu spéciale parce que les hommes y portent des kilts, mais perdue dans les brumes, au nord de l'Angleterre.

Mais personne ne peut nier que l'Écosse constitue une nation, ne serait-ce que par son existence indépendante pendant des siècles et parce que l'Union avec l'Angleterre a été négociée et non imposée par la force. Ce qui lui a permis de conserver trois de ses institutions essentielles (Église, enseignement, droit et appareil judiciaire) et de garder des traits spécifiques, qui en font une société à forte identité.

Avec la création d'un nouveau parlement à Édimbourg, le premier depuis 1707, s'ouvre une nouvelle page de l'histoire de l'Écosse : les Écossais se contenteront-ils longtemps du statut de self-government limité qui vient de leur être accordé ou bien finiront-ils par exiger l'indépendance pure et simple dans le cadre de l'Union Européenne, telle que la revendique le parti indépendantiste SNP ?

Après avoir dressé un tableau complet de la société écossaise contemporaine, l'auteur retrace les origines de la question écossaise et les étapes de son mûrissement à travers des institutions politiques et sociales originales, puis analyse les derniers développements de la vie politique écossaise.

Jacques LERUEZ, spécialisé dans l'étude de la civilisation et des institutions britanniques, est directeur de recherche émérite au CNRS et chercheur associé au Centre d'Études et de Recherches Internationales (CERI) de la Fondation Nationale des Sciences Politiques. Il est aussi, depuis 1997, président de l'Association Franco-Écossaise.