Ronan Caouissin

Ronan Caouissin

Skrivagner(ez)

Alias Ronan Caerléon.(1914-1986)

Originaire de Basse-Bretagne, s'est penché dès sa jeunesse sur le problème breton. Étudiant à Paris, il fréquente dès 1930 les celtisants regroupés à Montparnasse. Il devient rapidement l'observateur du Mouvement dont il connaîtra tous les pionniers. À son retour en Bretagne, en 1935, il se consacre à l'Atelier Breton d'Art chrétien; il est membre correspondant de l'Académie d'Art chrétien d'Irlande.

Journaliste, il écrit dans les quotidiens régionaux des articles et des reportages ayant trait à la question bretonne. Il fonde un centre d'éditions culturelles bretonnes. En 1936, il publie une galerie de portraits des principaux leaders de l'entre-deux-guerres "Bretons d'aujourd'hui."

Pendant la guerre d'Espagne, il est l'un des animateurs d'un mouvement de solidarité en faveur des Basques réfugiés en Bretagne.

Il entreprend des tournées de théatre populaire en Basse-Bretagne.

En 1938, il publie un livre sur la société secrète "Gwenn ha du". De 1938 à 1939, il se consacre à des éditions celtiques pour la jeunesse dont ses "Chevaliers de la Table Ronde" et "Tristan le Preux". Dans le même temps, comprenant que le Mouvement Breton s'est engagé dans la politique européenne, il enregistre les faits, recueille les témoignages et les documents qui constitueront ces dossiers secrets de l'autonomisme breton.

Après 1945, il est co-fondateur d'une association cinématographique culturelle bretonne. Des films sont ainsi projetés en Bretagne, en France et dans plusieurs pays du monde.

Comprenant que la Bretagne de l'avenir ne peut sauver sa personnalité et son économie que par le fédéralisme européen, Ronan Caerléon était un partisan de l'Europe des Ethnies.

Complots pour une république bretonne (1967)

Au village des condamnés à mort (1970)

Le rêve fou des soldats de Breiz Atao (1974)